Parents

L’autonomisation est un processus complexe et parfois difficile qui implique l’adolescent mais aussi ses parents. Ces derniers doivent s’ajuster aux mouvements d’émancipation de leur enfant en le laissant découvrir et expérimenter, prendre des risques et réaliser  ses capacités tout en le protégeant, en canalisant son énergie, en restant proches… mais pas trop. Cette période sollicite les capacités de dépendance indispensables à la construction d’une réelle autonomie dans une période où l’indépendance semble la priorité. Les parents sont confrontés à ce paradoxe tout comme à leurs propres réticences à voir leur enfant s’éloigner. Qui plus est, l’ajustement doit s’adapter aux évènements, à la maturation propre de chaque adolescent, à ses besoins et sa singularité.

Ce passage à l’âge adulte devient un véritable défi lorsque l’adolescent est confronté à une pathologie psychiatrique qui fait éclater ses aspirations et dévier sa trajectoire. Les parents sont alors sollicités sur plusieurs fronts, l’autonomisation de l’adolescent passant au second plan derrière l’urgence du traitement et du rétablissement.

Espace Transition est un lieu spécifique où l’adolescent pourra retrouver sa confiance en lui, rétablir ses relations avec les autres et se remettre en mouvement, une fois le trouble stabilisé. Les parents, sans être impliqués directement dans cet espace, seront essentiels dans le soutien offert à leur fille ou à leur fils afin qu’ils puissent réaliser l’importance de la continuité, de l’effort, de l’engagement et de leur place dans le groupe.

Cette section est orientée vers les besoins et les interrogations des parents, partenaires indispensables de l’équipe de soins. Un certains nombre d’articles ou de capsules vidéo exploreront les différents types de problèmes qui peuvent survenir à l’adolescence et éclaireront les interventions possibles. Des questions plus spécifiques peuvent être adressées à l’équipe ET en nous les faisant parvenir par la section contact.


WINNICOTT ET LES PHÉNOMÈNES TRANSITIONNELS

Linus

C’est Winnicott, pédiatre et psychanalyste anglais, qui a développé le concept «d’objet transitionnel», ce petit ours, doudou, ou morceau de couverture si bien représenté par le personnage de Linus dans la bande dessinée de Charlie Brown.

Cet objet permet à l’enfant d’accepter l’éloignement de ses figures d’attachement et de se rassurer dans les périodes d’inquiétude.

Winnicott est un auteur prolifique dont certains concepts sont encore d’une pertinence et d’une justesse fulgurante, même si plusieurs de ses textes sont à nuancer selon l’évolution des connaissances. C’est lui, par exemple, qui parlait d’une « mère suffisamment bonne », soulignant magnifiquement le danger de perfection menant à la toute puissance et à la non différenciation.

Winnicott

Winnicott a élargi la notion d’objet transitionnel, permettant à l’enfant de se développer vers une plus grande autonomie émotive, à celle de phénomène transitionnel entre réalité interne et réalité externe : aire nécessaire à l’être humain pour accorder son monde intérieur à la réalité environnementale afin de trouver un équilibre et une harmonie malgré les contradictions de l’existence.  C’est dans cette aire transitionnelle que se développent les capacités symboliques et imaginatives de l’enfant; c’est dans cette aire transitionnelle que prend forme l’intérêt pour l’art, la religion et la curiosité scientifique.  C’est dans cette aire transitionnelle que peuvent se négocier nos paradoxes humains.

Espace Transition fait référence à cette aire particulière indispensable entre individu et société où la créativité et l’art, l’imagination et l’inventivité sont les ingrédients indispensables d’un équilibre et d’une authenticité sans prix.

Espace Transition ©Tous droits réservés