Cercle rythmique au CHU Ste-Justine



Le centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (CHUSJ), avec ses partenaires, met actuellement sur pied diverses initiatives visant l’humanisation des soins et l’optimisation de l’environnement thérapeutique, tant pour les patients et leur famille que pour les équipes soignantes. C’est dans ce contexte qu’Espace Transition (ET) et les Jeunesses Musicales du Canada (JMC), soutenus par la fondation Simple Plan, proposent la mise en œuvre d’un cercle rythmique au sein de l’hôpital.


Définition du cercle rythmique et bénéfices associés

Le cercle rythmique, plus communément connu sous l’appellation anglo-saxonne drum circle, désigne un rassemblement de personnes créant et partageant une expérience musicale à l’aide d’instruments de percussion, au cours de laquelle le son et le rythme sont mis au profit de l’exploration, de l’expression de soi et de la communion avec autrui. L’inclusion est un principe phare du cercle rythmique, qui repose sur le postulat que le rythme étant à la base du fonctionnement humain, jouer des percussions est naturel et intrinsèquement motivant, ce qui rend l’activité accessible à tous, peu importe la culture, les préférences musicales, l’âge et le niveau de fonctionnement ou d’habileté. L’organisation circulaire du cercle rythmique vise d’ailleurs à optimiser l’égalité et la communication entre l’ensemble des participants. Sans mettre l’accent sur la performance, le cercle rythmique engage néanmoins les participants dans une activité physique soutenue mettant à profit toutes les sphères du fonctionnement (motrice, cognitive et émotive).

Des activités de cercle rythmique ont été implantées dans plusieurs contextes et la participation à de telles activités a été étudiée auprès de population variées, incluant des enfants et des adolescents présentant des problèmes de santé physique ou mentale, des individus hospitalisés et des travailleurs du domaine de la santé. De nombreux bénéfices y ont été associés, dont l’amélioration de l’humeur, l’augmentation de la motivation, de l’estime de soi, de l’expression de soi et de l’adhésion au traitement, la réduction du stress, l’émergence de comportements pro sociaux et l’accroissement du sentiment de pouvoir d’agir et d’appartenance à un groupe.

Projet de cercle rythmique au CHU Ste-Justine

À l’hiver 2014, un don généreux de la fondation Simple Plan a permis aux équipes des
JMC et d’ET d’élaborer et de réaliser une série d’ateliers de percussion dans la communauté, auxquels a participé un groupe de 12 jeunes, dont plusieurs usagers du CHUSJ. L’évaluation du projet a démontré le potentiel de ce type d’activité et l’absence d’effet négatif sur le fonctionnement des participants (Porter-Vignola, Garel, & Herba, 2014).

À la lumière de cette expérience prometteuse et considérant les multiples intérêts et bénéfices potentiels du cercle rythmique, ainsi que la volonté du CHUSJ et du groupe Simple Plan d’introduire ce type d’activité auprès de l’ensemble des jeunes hospitalisés, nous proposons de mettre en œuvre une activité de cercle rythmique au sein de l’hôpital.

Objectifs

L’objectif principal du projet est de créer un espace musical rythmique accessible, ouvert, ludique et accueillant pour l’ensemble de la communauté de l’hôpital. Il est souhaité que l’activité permette notamment aux participants de vivre du plaisir, de prendre une distance face à la complexité et la souffrance associées à la maladie et d’expérimenter de nouvelles stratégies de gestion des émotions.

Participants

L’activité s’adresse aux enfants et adolescents hospitalisés dont l’état médical n’interdit pas la participation, à leur famille, ainsi qu’aux membres des équipes traitantes internes. Les participants pourront prendre part à une ou plusieurs séances d’activité selon leur intérêt et la durée des séjours. Chaque séance d’activité pourra accueillir un groupe de 15 à 25 participants.

Paramètres organisationnels

Les activités sont d’une durée de 55 minutes et se déroulent de façon hebdomadaire, soit le lundi entre 18h et 19h, dans la salle Marcelle Lacoste du CHUSJ. La première session d’activités, d’une durée de 12 semaines, s’échelonnera entre le 9 mars et le 8 juin 2015. Selon le succès de l’activité et les ressources disponibles, deux à trois sessions par année pourront être offertes. Les ateliers sont animés par deux percussionnistes d’expérience travaillant pour les JMC. Des instruments de percussion expressément achetés pour l’activité sont disponibles sur place.

Évaluation

Un processus d’évaluation continu sera d’emblée associé à l’activité de cercle rythmique à l’hôpital afin d’en apprécier le succès d’implantation, la sécurité, la pertinence et l’impact. Tous les participants à l’activité seront priés de collaborer à cette démarche évaluative.

Espace Transition © Tous droits réservés